Le Château des Singes

titre Le Château des Singes
réalisateur Jean-François Laguionie
avec les voix de Tara Römer, Pierre Arditi, Nadia Farès et Michael Lonsdale
visa 74 713
date de sortie 27/11/2019
durée 1h20
pays France / Grande Bretagne / Allemagne / Hongrie
Âge à partir de 5 ans
Le premier volet de la saga en version restaurée

Synopsis

Il y a bien longtemps le peuple des singes vivait paisiblement dans la savane lorsqu’un formidable cataclysme les sépara en deux tribus. Certains réussirent à échapper à l’inondation en grimpant aux arbres, d’autres se réfugièrent sur un rocher. Le temps a passé, avec des évolutions bien différentes pour les uns et pour les autres…

Notre histoire commence chez les Woonkos, ceux qui habitent la canopée et dont la seule peur est de tomber dans « le monde d’en bas » qu’ils croient peuplé de monstres maléfiques. Le Jeune Kom, notre héros refuse de croire ces balivernes et, par provocation et imprudence, le voici projeté dans ce fameux monde, celui des Laankos et dans l’univers du Château des Singes.

Miraculeusement sauvé par le ROI, il découvre avec l’aide de la petite servante GINA et du vieux MAÎTRE FLAVIUS, la civilisation et les coutumes des habitants du Château. Il a tôt fait, grâce à sa franchise et à sa bonne humeur, de devenir le bouffon du Roi. Mais les forces du mal rôdent et le Grand Chambellan, SÉRIGNOLE, acoquiné au simple d’esprit, GORINE, complote pour prendre le pouvoir en empoisonnant lentement la Princesse IDA.

Le jeune KOM devra faire face à de nombreuses péripéties pour arriver à déjouer les manœuvres des ennemis du royaume, sauver la Princesse et faire le lien entre les deux peuples…

l'équipe

du film

JEAN-FRANÇOIS LAGUIONIE réalisateur

Né en 1939 à Besançon, il se passionne dès l’enfance pour le dessin. Après des études aux Arts Appliqués, il rencontre Paul Grimault qui l’initie à l’animation et dont il va partager l’atelier pendant près de dix ans. Là, il va concevoir ses premiers courts métrages. Le succès en festivals est à chaque fois au rendez-vous, jusqu’à la Palme d’Or du Court Métrage au Festival de Cannes pour La Traversée de l’Atlantique à la rame. En 1979 il se lance dans la grande aventure du long métrage avec Gwen, le livre de sable avec une petite équipe installée dans une ancienne filature, La Fabrique. Le studio se tourne ensuite vers la production de collections de films TV et de courts métrages. Associé à d’autres studios européens, il travaille sur plusieurs séries en gardant la fabrication en Europe. En 1999 il réalise Le Château des singes, un film beaucoup plus ambitieux et grand public que le précédent. Il enchaînera avec L’Ile de Black Mor adapté de son propre roman puis Le Tableau avec Blue Spirit Productions sorti en 2011 et enfin, Louise en hiver avec JPL films, sorti en salle en novembre 2016.

Liens utiles